Les mots du web : le glossaire

Petit dictionnaire non-exhaustif du volabulaire du Web

Lorsque l’on se plonge dans un projet de création de site, on se retrouve parfois confronté à des « gros mots » parfois incompréhensibles.
Voici le glossaire du Web, le dictionnaire indispensable pour décoder le vocabulaire du Web.

Alternative textuelle (ALT) : Texte associé à une image, un bouton de formulaire via une technique appropriée et décrivant l’image ou, pour un bouton ou un élément cliquable, l’action produite par le bouton (lors de la consultation, l’utilisateur est ainsi capable d’identifier l’action associée au bouton). Cette alternative textuelle doit être renseignée car elle est très précieuse pour le référencement de cet élément. Elle indique également aux personnes mal-voyantes la zone à cliquer et l’action qui sera générée.
Pour une image, qui rappelons-le n’est pas indexée en soi par les moteurs de recherche, l’alternative textuelle décrit l’information véhiculée par l’image dans le contexte du contenu Web dans lequel elle se trouve. Exemples : fonction de l’image (action qui sera générée au clic sur cette image), description de ce qu’elle représente.

Back office : Aussi appelé « espace privé » ou « espace d’administration » , il s’agit de la partie du site qui n’est visible que des administrateurs et rédacteurs d’un site internet dynamique et qui permet de gérer le travail rédactionnel, le suivi des activités enregistrées et les réglages sur la forme et les fonctionnalités. Par opposition, on parle de « Front office » pour la partie du site publique.

Branding : terme qui définit le travail effectué sur sa marque et sur son image

Charte graphique : ensemble des règles graphiques de présentation du site (police de caractères, taille des caractères, largeur des colonnes, couleurs, etc.)

CMS (= Content Management System) : Système de gestion de contenu (en français : système de gestion de contenu). Il s’agit d’une famille de logiciels destinés à la conception et à la mise à jour dynamique de site web ou d’application multimédia.
Les CMS permettent le travail collaboratif : plusieurs individus peuvent travailler ensemble sur le contenu du site ; selon les autorisations qui leur sont données, ils peuvent (ou non) créer ou supprimer des rubriques, valider les articles des autres auteurs, communiquer entre eux, être alertés en cas de modification simultanée d’un document. Ils offrent donc une interface d’administration de contenu extrêmement complète et suppriment les risques inhérents au travail collectif. Ils permettent de séparer les opérations de gestion de la forme et du contenu : avec un tel outil, vous ne touchez jamais à l’habillage graphique de votre site.
Le contenu est stocké dans une ou plusieurs bases de données et vous pouvez l’enrichir, le supprimer, le réorganiser à volonté à travers l’interface d’administration fournie.
La présentation de vos pages web, quant à elle, est définie à part, dans des gabarits. Ce système très complet permet de prédéfinir tous les éléments affichés sur vos pages une fois pour toutes : les titres, sous-titres, textes, légendes,… la taille des images (leur redimensionnement pouvant être automatisé), leur positionnement dans l’article, mais aussi l’organisation du contenu en colonnes, les fonds de page…
Les CMS permettent ainsi de structurer le contenu (utilisation de FAQ, de documents, de blogs, de forums de discussion, etc.)et de gérer des bases de données (annuaires, fiches produits, listing…) sans connaissance particulière de langages de programmation évolués.

Courrier électronique : autrement appelé courriel, e-mail ou mail, est un courrier composé de textes et d’images (et autres médias) qui transite par le réseau informatique, et principalement par internet. Un très bon exemple est la déclaration de revenus qui peut désormais se faire de façon électronique.

Dématérialisation : Il s’agit d’une démarche qui consiste à remplacer l’échange traditionnel de documents papier, souvent d’ordre administratif, en document électronique, par Internet, tout en conservant la même validité.

Domaine : les domaines servent à créer des sous-parties du réseau Internet global. On y trouve des domaines d’ordre géographique (.fr, .ca…) ou liés aux types d’activités ou aux informations diffusées (.com pour les sites commerciaux, .info, .net,…). Récemment, les domaines se sont ouverts aux personnalisations plus poussées (par exemple .voyage, .clothing, .construction).
Ces domaines sont présents à la fin des adresses électroniques (adresse d’un site, adresse email).

E-mail : voir Courrier électronique.

Extensions (ou modules, plugins) : programmes développés en php permettant de bénéficier de fonctions avancées sur son site.

Fans : abonnés d’une page Facebook

Followers : abonnés des réseaux sociaux

Forum de discussion : aussi appelé « newsgroup » en anglais. Lieu virtuel d’échanges et de discussions autour d’un thème, d’un projet, d’un service. Ces forums permettent de créer de l’interaction entre un responsable de site internet et les internautes (Service après-vente, groupement associatif, échange de bons plans, etc…)

Fournisseur d’accès Internet : Aussi appelé « Provider ». Il s’agit de sociétés qui vous permettent, moyennant un abonnement et la location d’un routeur, d’accéder au réseau internet par l’ADSL, la fibre optique ou le câble.

Hébergement : Il s’agit du dispositif qui permet de stocker les fichiers constitutifs d’un site internet sur un serveur pour les rendre disponibles via Internet.

HTML : langage de programmation adopté dans le monde entier, utilisé pour créer des documents hypertextes et construire des pages web.

Internaute : utilisateur du réseau Internet.

Moteur de recherche : site ou système spécialisé dans la recherche et le classement d’informations permettant d’indexer les milliards de pages internet existantes pour les proposer en fonction de mots-clé saisis par l’internaute au moment de la recherche.

Mailing List : ou Newsletter, Infolettre, Lettre de diffusion. Service qui permet de recevoir, le plus souvent sur abonnement volontaire (mais pas toujours !), des informations sur une société ou un sujet particulier. Lorsqu’une newsletter non souhaitée envahit régulièrement votre boîte de messagerie, on parle alors de Spam (voir plus loin).

Personal branding : pratique qui consiste à créer une image de marque personnelle

SEO (Search Engine Optimization) : Optimisation des contenus pour le référencement sur les moteurs de recherche

Site dynamique : Désigne le mode de développement d’un site internet dans lequel les contenus, différenciés de leur contenant (interface graphique) sont appelés par le navigateur web au moment de la consultation de la page internet. S’oppose aux sites statiques. Explication plus complète dans cet article : SITE STATIQUE – SITE DYNAMIQUE

Sitemap : il s’agit d’un plan du site généré manuellement ou automatiquement au format xml. Ce fichier est lu par les moteurs de recherche et permet de leur indiquer la liste complète de vos pages web.

Site web : ensemble de pages constituées de données (textes, photographies, vidéos, etc…), hébergées dans un serveur web, et reliées entre elles par des liens (que l’on appelle liens hypertextes).

Spam : Qualifie les courriers électroniques non souhaités et parfois envoyés de façon très fréquente. Certains outils, appelés antispam, permettent de vous en protéger.

Storytelling : qualifie le fait de raconter l’histoire de son entreprise sur son blog et sur ses réseaux sociaux.

Syndication (ou syndication de contenu) :  Désigne un mécanisme permettant de récupérer et de diffuser de façon automatisée sur un site web des sources textuelles, des images, des vidéos provenant de sources différentes.

Téléchargement : Opération consistant à déplacer des fichiers installés sur un serveur distant, souvent par Internet, vers un emplacement local (un ordinateur, une tablette tactile, un smartphone).

Thème ou Template : aspect général de votre blog, son design, la manière dont il est agencé sur la page web.

URL (= Uniform Ressource Locator) : Adresse d’une page internet permettant d’accéder aux ressources du World Wide Web : document html, pages Web, image, son…
Exemples : https://www.mirobolus.fr/ est l’URL du site que vous visitez actuellement ; https://www.mirobolus.fr/wp-content/uploads/2019/05/Logo-72dpi-700px.gif est l’URL de mon logo.

Web : raccourci de World Wide Web (= »toile d’araignée mondiale ») désigne l’ensemble des pages internet hébergées dans le monde entier et reliées virtuellement entre elles par des millions de liens hypertextes, d’où l’image très poétique de la toile d’araignée.

Widget : petit module proposé par WordPress, développé en php destiné à offrir des fonctionnalités telles qu’un formulaire d’inscription à votre flux rss ou aux commentaires publiés sur votre blog, un lien vers son réseau social Facebook, Twitter, un bouton de vote, un panier pour le commerce en ligne, etc…

Pin It on Pinterest