Formations sur le CMS SPIP

Voici les différents profils qui peuvent être attribués aux acteurs d’un site sous SPIP et leurs rôles.
Dans SPIP, tous les intervenants sont appelés des « auteurs ». Ils ont des niveaux d’autorisations différents.
Il existe 4 sortes d’intervenants : les visiteurs, les rédacteurs, les administrateurs restreints et les administrateurs.

  • Le visiteur
    Il peut uniquement accéder à la partie publique du site (version en ligne) et au forum de discussion s’il existe. Il n’a aucun accès à l’interface d’administration du site.
    Spip enregistre automatiquement sous ce statut les internautes qui utilisent les formulaires de contact, les forums de discussion ou qui s’identifient à un service que vous proposez sur votre site (accès privilégié à une rubrique par exemple).
  • Le rédacteur (ou auteur)
    Il a accès à l’espace privé du site et peut rédiger des articles et les soumettre à la validation de l’administrateur.
    Il vous est possible de créer autant de rédacteurs que vous le souhaitez.
    Il est également possible de restreindre le champ de leur publication, en leur attribuant qu’une seule rubrique par exemple.
    CAS CONCRET : Vous partagez la rédaction de votre site avec des traducteurs. Le site est alors généralement divisé en secteurs de langues. Vous pouvez attribuer un accès à votre traducteur espagnol au seul secteur de langue espagnole.
  • L’administrateur
    L’administrateur du site est la personne désignée pour suivre l’activité rédactionnelle du site.
    C’est lui qui décide de la mise en ligne ou non des articles proposés par les rédacteurs.
    Il a également accès à toutes les fonctionnalités de pilotage du site : Opérations de maintenance de la base de données, suivi des statistiques etc…
    L’administrateur a tous les droits : il peut ajouter, modifier, supprimer du contenu, effectuer des corrections sur les articles des auteurs, les valider en vue de la mise en ligne, les rejeter, ou les supprimer.
    En outre, il est le responsable moral du contenu du site.
  • L’administrateur restreint a un statut qui se situe entre le rédacteur et l’administrateur. En plus des droits de rédaction, il peut valider les publications des autres rédacteurs. Son intervention va être limitée à une partie du site : une ou plusieurs rubriques. Pour le reste du site, il conserve un statut de rédacteur.
Visiteur Rédacteur Administrateur
Il peut :

– Visiter le site public

– Participer aux forums sur abonnement du site public [*].

Il peut faire tout ce qu’un visiteur peut faire mais aussi :

– Rédiger de nouveaux contenus : écrire un nouvel article, une nouvelle brève [*], ajouter des images et documents, référencer un site web [*], etc.
– Proposer ces nouveaux contenus à la relecture avant publication ;
– Continuer à écrire et corriger ses articles « en cours de rédaction » ou « proposés à la publication » ;
– Modifier une brève « à valider » [*] ;
– Relire et commenter les articles proposés à la publication par d’autres rédacteurs ;
– Prévisualiser les articles « proposés à la publication » sur le site public [*] ;
– Consulter la liste des auteurs ;
– Consulter la liste des mots-clés [*] ;

Il ne peut pas :

– Modifier un article publié, même s’il en est l’auteur ;
– Créer une nouvelle rubrique.

Il peut faire tout ce qu’un rédacteur peut faire mais aussi :

– Publier les contenus sur le site public : valider et publier un article, une brève, un site, etc.
– Modifier les contenus déjà publiés ;
– Modérer les forums de discussion
– Associer un nouvel auteur à un article ;
– Modifier les droits et statuts des autres auteurs ;
– Créer de nouveaux auteurs ;
– Modifier les paramètres de configuration générale du site ;
– Activer, désactiver et paramétrer des fonctionnalités supplémentaires.

[*] Si cette fonctionnalité est activée.
Grâce à l’évolutivité de SPIP, il est possible d’étendre la liste de ces statuts et de modifier et adapter leurs droits (par exemple grâce à l’utilisation de plugins spécifiques).

Au-delà de votre CMS, un projet Web rassemble d’autres intervenants tels que :

  • Le Webmaster, le développeur, le graphiste
    Ce sont les personnes qui sont susceptibles de modifier la structure de votre site à l’écran (colonnes, appel des éléments dans les différentes zones définies, boutons, cartes) ainsi que le comportement : navigation, exécution de fonctionnalités, de scripts, formulaires de contact etc…
  • Le responsable rédactionnel ou directeur de la publication
    Tout site internet doit avoir un responsable éditorial. Dans la loi du 29 juillet 1982, art. 93-2 , le directeur de la publication est responsable pénalement de tout ce qui paraît sur le site.
    S’il n’est pas explicitement déclaré (dans les Mentions légales), c’est le représentant légal de l’entreprise (et non le webmestre ou le directeur de la communication) qui est désigné en cas de litige.

Organisation du travail rédactionnel

  • Attribution des tâches
    La première tâche de l’administrateur est de créer ces intervenants et de définir des autorisations d’accès pour partager efficacement le travail éditorial sur le site et sécuriser les contenus.
  • Rythme de publications
    Il est bon de réfléchir également à la fréquence des publications : faut-il alimenter le site une fois par semaine ? Tous les jours ? Une fois par mois suffit ? A la demande, chaque fois que ce sera nécessaire ?
    Dans ce cas, le nombre de rédacteurs, leur disponibilité et le volume de leurs tâches doit être adapté.
    Par ailleurs, penser à votre organisation en cas de site multilingue : est-ce que vous serez en mesure de traduire systématiquement tous les contenus dans toutes les langues du site ?
  • Partage rédactionnel
    Tout l’intérêt de SPIP réside dans le partage rédactionnel. Il est donc possible de créer autant d’auteurs que nécessaire et de restreindre s’il le faut leur champ d’action. Seul l’administrateur a le pouvoir de valider la publication des articles, brèves, sites référencés et autres objets rédactionnels.
    Découvrez comment créer les auteurs habilités à travailler sur votre site, et paramétrer leurs droits (Lien ???)
  • Réglages des outils de Suivi rédactionnel :
    SPIP a été créé essentiellement dans le but d’optimiser le travail rédactionnel.

Ainsi, on peut travailler à plusieurs sur un même article sans dommage :
Lorsqu’un rédacteur intervient sur un article pour le modifier, les autres participants au site qui se rendent sur la page de cet article sont prévenus et il leur est déconseillé d’intervenir à leur tour sur l’article.
En effet, si deux rédacteurs interviennent en même temps sur le même article, les modifications de l’un risquent d’« écraser » les modifications de l’autre.
Si vous voyez la mention « Attention, un rédacteur est intervenu sur cet article », il est donc fortement déconseillé de le modifier à ce moment. Revenez plus tard sur cet article, pour intervenir lorsque l’autre rédacteur aura effectué et enregistré ses modifications.
À l’inverse, lorsque vous-mêmes intervenez pour modifier un article, les autres participants au site qui visiteraient cette page seraient prévenus de votre intervention. Tant que vous modifiez l’article, et pendant une durée d’une heure, les autres rédacteurs sont invités à ne pas intervenir sur ce texte. Lorsque vous considérez que vous avez terminé de travailler sur cet article, et que d’autres peuvent à leur tour intervenir dessus, vous pouvez « libérer » cet article. L’avertissement aux autres participants disparaîtra, et ils pourront si nécessaire effectuer leurs propres modifications.

Il est possible de suivre les différentes versions de l’article.
Activer cette option :
Dans Configuration > Révisions, activer le suivi de révisions pour les objets éditoriaux souhaités.
Seul les articles déjà publiés ou en cours de validation sont visibles dans cette liste. En cliquant sur le titre d’un article dans la liste on arrive sur une page affichant les différences entre la dernière version et la version précédente.
Affichage des modifications :
On peut comparer la version actuelle avec une version antérieure en cliquant sur le lien « comparaison » correspondant.
On peut aussi changer la version affichée en cliquant sur la date de la version qu’on veut consulter.
Un code de couleur simple permet de voir les modifications apportées :

  • les parties de texte surlignées en vert sont les parties ajoutées,
  • les parties de texte surlignées en bleu sont les parties déplacées,
  • les parties de texte surlignées en rouge et barrées sont les parties enlevées.
« Retour vers 'Formations sur le CMS SPIP'

Pin It on Pinterest